Vérités sur les maladies émergentes

Les maladies telles que la fibromyalgie, la fatigue chronique, la spasmophilie, les maladies auto-immunes, les allergies, mais aussi les maladies neuro-dégénératives comme la maladie d'Alzheimer, de Parkinson, la sclérose en plaques, l'autisme, l'hyperactivité etc ... sont presque toujours dues en co-facteur principal, à une intoxication aux métaux lourds, issue le plus souvent des amalgames dentaires au mercure.
Il est possible d'éviter ces pathologies en renonçant à des pratiques dentaires d'un autre âge. Il suffirait d'adopter et de généraliser quelques mesures de prévention simples, peu coûteuses et peu contraignantes  pour voir disparaître la plupart de ces maladies qui plombent le budget de  sécurité sociale.
La Norvège l'a fait pourquoi pas nous? En janvier 2008 elle éradique systématiquement toute utilisation du mercure sous quelque forme que ce soit et par voie de conséquence, la pose des plombages, dangereux pour la santé. 
Des centaines d'études internationales montrent que ces matériaux dentaires renferment des métaux lourds, dont le mercure: un puissant neurotoxique dont la dangerosité est connue depuis l'antiquité. Celui-ci se disperse dans l'organisme au fil des ans (10 ou 20 ans en moyenne) et finit par empoisonner les porteurs d'amalgames qui ne se doutent de rien, et développent des pathologies qui embarrassent les médecins car les malades ne répondent pas aux médicaments classiques: fibromyalgie, fatigue chronique, spasmophilie, ou des maladies pour lesquelles il n'y aurait nous dit-on, pas de cause connue: Autisme, Maladie d'Alzheimer, Sclérose en plaques, allergies, maladies auto-immunes. 
Nos médecins n'ont pas été formés en effet, à diagnostiquer les intoxications chroniques aux métaux lourds, ils ne savent ni les reconnaître ni les soigner, on ne leur donne ni outils diagnostics, ni antidotes contre ces poisons
Dans "Vérités sur les maladies émergentes", Françoise Cambayrac vous expose l'état de la recherche internationale sur toutes ces maladies et la relation très claire entre celles-ci et la présence de toxiques en bouche: mercure, étain, argent. Françoise Cambayrac s'appuie sur de nombreuses études scientifiques internationales de haut niveau pour montrer que ces matériaux ne sont pas stables en bouche et se diffusent progressivement et en continu dans l'organisme pour aller s'accumuler dans le cerveau,le système nerveux, le foie, les reins, la thyroïde, le cœur etc ... 
Pour des raisons génétiques, 20 % de la population (12 millions de français tout de même!!) ne peut éliminer le mercure au fur et à mesure de son invasion dans l'organisme; ces métaux lourds perturbent le fonctionnement de tous les systèmes et organes créant ces maladies chroniques graves et invalidantes que les médecins ne savent pas guérir. Et pourtant elles cèdent au traitement chélateur qui nettoie l'organisme de ces poisons. Françoise Cambayrac vous explique comment, en détaillant les outils diagnostics pour déterminer l'origine de ces maladies chroniques et livre aux médecins et patients les possibilités de traitement.

De quoi souffre l'intoxiqué chronique au mercure? 

A première vue, les symptômes paraissent être un véritable fourre-tout. En réalité, il n'en n'est rien, ces troubles se retrouvent chez la plupart des intoxiqués chroniques aux métaux lourds. Ils exaspèrent le médecin car les investigations habituelles ne montrent rien d'anormal et la médecine officielle ne peut les expliquer. Les malades se voient contraints à une errance médicale rendue plus éprouvante par l'incompréhension de l'entourage ("mais enfin le docteur t'a dit que tu n'avais rien!!!") Non reconnue, la maladie ne rencontre que suspicion de la part du corps médical et les intoxiqués chroniques finissent par sombrer dans la dépression et l'isolement:

  • Fatigue anormale et inexpliquée
  • Douleurs dans les cervicales, le haut du dos, les épaules
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • FréquentesaffectionsORL
  • Mycoses récidivantes
  • Insomnies
  • Migraines
  • Vertiges
  • Brûlures des yeux et dans la bouche
  • Aphtes à répétition
  • Contraction des muscles et mouvements involontaires
  • Fourmillements dans les membres
  • Troubles cognitifs ( mémoire concentration)
  • Troubles nerveux et psychiques (angoisse, panique, phobies, Irritabilité et humeur incontrôlable)
  • Troubles digestifs
  • Perte de cheveux
  • Problèmes de vue et d'audition (Acouphènes)
  • Repli
  • Asthénie ( manque d'énergie et de vitalité)
  • Electro-sensibilité

Ces malades ne sont donc pas pris en charge au motif que les investigations médicales classiques se sont avérées normales, et non révélatrices de quelque pathologie identifiable connue. 
Perplexe et sceptique en effet devant ces symptômes persistants, le médecin s'agace et tente de secouer son patient:"Ressaisissez vous! Cessez de vous faire des films!" 
Il le culpabilise: "Vous vous regardez le nombril! Vivez que diable, au lieu d'essayer d'attirer l'attention par des maladies qui n'existent pas!" 
Puis, mis en échec, finit par le mettre sous calmants ou anti-dépresseurs et l'oriente vers un psy. 

Vous vous reconnaissez? On vous a dit que vous n'aviez rien? Que c'était "dans la tête"? Qu'il fallait se secouer et cesser de s'écouter? 
Plus grave encore: vous souffrez d'une maladie auto-immune? D'allergies? Vous êtes électro-sensible? Vous avez tout essayé? Consulté tous azimuts sans résultats? La médecine ne peut plus rien pour vous? 
Vous êtes probablement empoisonné au mercure ou autres métaux lourds et trouverez toutes les explications pour comprendre comment cela est possible (même si vous n'avez plus d'amalgames au mercure en bouche et n'en n'avez jamais eu) dans le livre "Vérités sur les maladies émergentes"
Guérie d'une intoxication due au mercure de ses plombages, l'auteur recense les preuves scientifiques de ce qu'il faut bien appeler un empoisonnement collectif, et elle démontre qu'il est étroitement lié au développement exponentiel de"maladies émergentes" telles que la fibromyalgie, la fatigue chronique, la spasmophilie, les allergies, mais aussi et surtout à l'autisme, la sclérose en plaques et la maladie d'Alzheimer
Cette "thèse médicale" est écrite pour pouvoir être lue par des malades, sous une forme accessible à tous, à partir de témoignages vécus dans lesquels beaucoup vont se reconnaître. Elle décrit avec précision et sans jamais lasser le lecteur, comment les plombages au mercure exercent leur ravage. 
Vaste enquête sur les contradictions du monde dentaire et les scandales qui en découlent, "Vérités sur les maladies émergentes" vous fera prendre conscience de l’ampleur de la désinformation qui règne en France et de l'énormité de ce problème de santé publique. 
Le résultat de cette enquête aboutit certes à une somme d'informations  accablantes, mais pas seulement car elle décrit avec précision comment les plombages exercent leurs ravages et donne les solutions rassurantes répondant en 400 pages, à toutes les questions que l'on peut se poser: 
. Qu'est-ce qu'un plombage? Que contient-il exactement? 
· Pourquoi est-ce dangereux pour notre santé? 
· Qu'est-ce que le mercure?  Pourquoi et comment est-il toxique? 
· Histoire de la toxicité du mercure et comment on a découvert sa nocivité 
· Où trouve-t-on ce redoutable mercure (pas seulement dans les plombages) et comment s'en préserver? 
· Comment le mercure toxique peut-il s'échapper des dents pour aller empoisonner nos organes? Par quel phénomène physico-chimique ? 
· Que se passe-t-il dans l'organisme quand le mercure est diffusé depuis les dents 24h sur 24 pendant des années? 
· Comment le mercure pénètre-t-il dans le cerveau et s'attaque-t-il au système  nerveux central? 
· Pourquoi continue-t-on à soigner les dents avec des plombages si c'est dangereux pour la santé? 
· Que faire lorsque l'on a des plombages dans les dents, pour ne pas aggraver notre santé? Faut-il les faire enlever ou pas? Comment se brosser les dents? Que faut-il manger ou ne pas manger? L'auteur donne de très nombreux conseils que personne encore n'avait écrits. 
· Comment agir préventivement pour ne pas tomber malade? 
· Que faire quand on a pas de plombages? 
· Comment préserver sa santé? 
· Pourquoi certaines personnes ayant des plombages ne sont-elles pas malades et les supportent-elles très bien? 
· Comment le mercure peut-il déclencher chez certaines personnes, la maladie d'Alzheimer, la fibromyalgie, la fatigue chronique les maladies auto-immunes, l'autisme, les allergies, la spasmophilie des troubles cognitifs? 
· A quoi reconnait-on un bon dentiste? Comment choisir son dentiste? Françoise Cambayrac explique tout ce à quoi il faut faire attention. Quand vous aurez lu le livre vous pourrez enfin discuter d'égal à égal avec votre dentiste. 
· Comment se préparer si l'on doit recevoir des soins dentaires? Françoise Cambayrac a préparé des fiches pour vous aider 
· Comment savoir si l'on est intoxiqué quand on a des symptômes que la médecine ne peut pas expliquer. 
· Vérités sur les maladies émergentes liste et commente tous les tests existants, elle explique que de simples analyses de sang et d'urine classiques ne pourront pas détecter une intoxication chronique : les métaux lourds ont migré depuis les dents, jusqu'aux organes, et sont à présents stockés DANS les tissus. Ils ne circulent plus dans le sang et encore moins dans l'urine. 
· Pourquoi les tests de cheveux ne servent-ils à rien? 
· Quel test très simple peut-on faire chez soi sans dépenser un seul euro? 
· Comment interpréter les tests? 
· Quelles sont les méthodes fiables pour retrouver la santé? 
· Quelles erreurs risque-t-on de faire? 
· Le livre détaille le protocole rigoureux pour enlever les plombages 
· Comment se désintoxiquer du mercure qui imprègne les organes tels que le cerveau, le foie, la thyroïde, le cœur ou les reins, les muscles 
· L'auteur liste et commente tous les produits «miracles» disponibles sur le marche et sensés dépolluer l'organisme 
· Comment prendre soin de soi? 
Comment agir préventivement pour se prémunir contre l'Alzheimer? 
"Vérités sur les maladies émergentes" explique pourquoi l'ablation des amalgames peut se révéler TRES DANGEREUSE. Le livre détaille le protocole rigoureux pour effectuer cette délicate opération. Celle-ci doit se faire en concertation avec le médecin qui vous dépollue, la priorité est généralement de vider d'abord les tissus des stocks de métaux qui les empoisonnent AVANT d'ôter les plombages. 
Ceux qui ont un parent Alzheimer, découvriront que des moyens existent pour stopper l'évolution de la maladie, (voire la faire régresser, si elle est prise à temps). Ils apprendront qu'il existe des moyens de prévention pour qu'ils n'en soient pas victimes à leur tour. 
Les parents d'enfants hyperactifs, ou d'autistes découvriront que ces  pathologies peuvent se soigner efficacement et durablement sans enchaîner leurs enfants à un médicament ou un régime à vie... 
Les parents d'adolescents fatigués qui ne peuvent se concentrer, ni réussir leurs études, comprendront que ces jeunes ne sont pas paresseux, mous, et sans volonté par hasard. La lecture du livre leur ouvrira les yeux sur la problématique qui pèse sur leurs enfants. 
Précieux guide de désintoxication complet et pratique "Vérités sur les maladies émergentes", détaille les solutions permettant à chacun de faire, en toute connaissance de cause, les meilleurs choix pour sa santé : une foule de renseignements, conseils, et informations nouvelles, un guide pour tous qui liste et dénonce certaines publicités de la médecine parallèle prétendant décontaminer l'organisme de ses métaux lourds. 
Vérités sur les maladies émergentes de Françoise Cambayrac: que peut-on lire sur la couverture? 
"Vous redoutez les nouvelles maladies de ce siècle et voulez maîtriser votre santé? Ce livre est fait pour vous. Alzheimer, allergies, diabète, fatigue chronique, autisme, spasmophilie, fibromyalgie, dépression, sclérose en plaques et autres maladies émergentes poursuivent leur irrésistible et inquiétante ascension. Vous allez découvrir que ces pathologies prétendument inévitables et incurables, ne sont pas dues à la fatalité. Des moyens existent pour comprendre, soigner et prévenir ces fléaux qui nous assaillent, mais on a délibérément laissé dans l'ombre les données scientifiques qui nous permettraient d'agir. 
Ce bouquet d'histoires vraies qui débouchent sur d'ahurissantes révélations soigneusement cachées aux Français, permet d'appréhender la problématique dont il est ici question, de façon concrète et vivante, et de faire la lumière sur les véritables causes de ces maladies et la possibilité de les prévenir. Le corps médical lui-même, curieusement tenu à l'écart des travaux scientifiques internationaux, qui pourtant font référence hors de nos frontières, tirera parti d'un tel ouvrage car l'enseignement que nos médecins reçoivent ne correspond pas à l'état actuel des connaissances scientifiques. Une désinformation organisée et programmée règne dans les Facultés et la presse médicale; l'essentiel est recouvert d'une chape de plomb et ceux qui savent pratiquent la langue de bois. 
L'auteur lève le voile, traduisant en langage courant, de manière claire, rigoureuse et compréhensible pour tous, 140 publications médicales anglophones de haut niveau, qui infirment bien des lieux communs médicaux, et étayent solidement son propos. Vous découvrirez pourquoi et comment on dissimule la vérité. 
Dépistée et soignée par un médecin chercheur audacieux et iconoclaste, qui refusait de se satisfaire de réponses toutes faites, Françoise Cambayrac retrouve la santé après 9 ans de maladie et d'errance médicale. Effarée par ce qu'il lui explique, elle découvre peu à peu combien nous sommes tous désinformés. 
Après la tragique disparition en août 2005, de ce médecin hors du commun, le précieux héritage ainsi transmis, ne pouvait rester dans l'ombre. Révoltée de voir tant de patients "psychiatrisés" à vie de manière systématique et abusive, alors que les outils pour les guérir existent, elle accomplit un énorme travail de recherches parmi les publications médicales, pour réunir des preuves scientifiques et vérifier ce qu'il lui avait dit. Tout s'est révélé exact ! Estimant qu'on n'a pas le droit de se taire, elle consigne tout cet acquis dans un livre qui s'adresse à un large public de professionnels et de patients, l'illustrant d'histoires vécues représentatives dont elle a été témoin. 
Solidement argumentée, cette véritable "thèse médicale" est passionnante et facile à lire pour tous. Vous y trouverez sous une forme accessible, quantité de données qu'on ne peut lire nulle part ailleurs. Malades ou non, nous sommes tous concernés, car cet ouvrage très complet, véritable mine d'informations inédites, apporte aussi des solutions et de précieux outils de prévention.' 

Extrait de l'introduction
"Voici donc les résultats d'une investigation fouillée, sur un problème de santé publique masqué par les autorités sanitaires françaises. Il s'agit de l'intoxication massive et chronique de dizaines de millions de français, aux métaux lourds — et principalement au mercure — dont les sources de pollution sont diverses, et ont de multiples conséquences gravissimes sur notre santé.

 

Fibromyalgie, fatigue chronique, dépression... Enfin la vérité sur les maladies émergentes et des solutions pour en guérir! 

Voici les résultats d'une investigation fouillée, sur un problème de santé publique masqué par les autorités françaises. (…) Les médecins, démunis devant l'absence de marqueurs connus et de réponses aux traitements classiques chez ces patients qui ne guérissent jamais, n'ont souvent d'autre issue que de conclure à des perturbations psychologiques. (…) Alors que des solutions médicales existent, et que des guérisons sont possibles, le diagnostic même, qui permettrait d'identifier l'origine de la maladie, est ici tabou. (…) J'ai rassemblé dans cet ouvrage les preuves scientifiques permettant de faire toute la lumière sur la question. Ces publications, écartées par nos experts français, sont reconnues par le reste de la communauté scientifique internationale et intéresseront tout le monde: professionnels de santé et patients confondus. Quel est donc le sujet de ces études, et la clé de ces maladies mystérieuses? Il s'agit de l'intoxication massive et chronique aux métaux lourds - et principalement au mercure - de millions de Français, mercure dont les sources de pollution sont diverses et ont de multiples conséquences gravissimes sur notre santé. (…) Contrairement à tout médicament et au moindre additif alimentaire, les amalgames dentaires n'ont jamais reçu d'autorisation de mise sur le marché (AMM).(…) 

Le mercure s'échappe des amalgames… (…) L'équipe de chercheurs de l'université de Tübingen, en Allemagne, fait analyser la salive de 18 000 sujets porteurs chacun de 9 amalgames en moyenne, et rédige un rapport de 77 pages, révélant qu'après dix minutes de mastication d'un chewing-gum, la salive renferme une moyenne de 47 microgrammes de mercure par litre. La norme autorisée par l'OMS, pour l'eau potable, est de 1 microgramme par litre; or, on avale 1 litre à 1,5 litre de salive par jour… 

Les amalgames dentaires ne sont plus utilisés dans de nombreux pays 

- Au Japon, les amalgames dentaires ont été abandonnés depuis une trentaine d'années du fait de la prise de conscience par les Japonais des effets toxiques du mercure après la tragédie de la baie de Minamata. 

- En Russie, au vu de centaines d'études sur les dangers des plombages au mercure, l'URSS les a interdits en 1985. 

- La Norvège condamne l'usage du mercure dans toutes ses applications ; depuis le 1er janvier 2008, il est donc interdit d'obturer les caries avec des amalgames au mercure. 

- Au Luxembourg, la Sécurité sociale prend en charge les tests mettant l'intoxication au mercure en évidence, et rembourse alors le retrait des plombages et le traitement de décontamination. 

- En Suède, on ne pose plus d'amalgames depuis 1999, car ils ne sont plus remboursés. 

- En Allemagne, la pose d'amalgames dentaires n'est plus enseignée aux étudiants dans les facultés dentaires, une habile manière de les faire progressivement tomber en désuétude. 

- D'autres pays comme l'Autriche, le Canada et l'Australie en ont restreint l'usage… 

- Dans l'État de Californie, les cabinets dentaires qui utilisent l'amalgame dentaire doivent arborer un panneau bien visible avec l'inscription suivante: «Attention: Ce cabinet pose des obturations à l'amalgame. L'amalgame contient du mercure. Les patients traités avec ce matériau d'obturation s'exposent à cette substance chimique toxique. L'État de Californie a connaissance du fait que le mercure peut provoquer des déformations de naissance et d'autres troubles de la reproduction. Veuillez consulter votre dentiste si vous avez d'autres questions.»

L'image de la baignoire - Ceux qui évacuent les métaux lourds 
Le Dr Melet (décédé en 2005, le Dr Melet, précurseur dans la désintoxication des métaux lourds, a soigné Françoise Cambayrac et partagé avec elle le fruit de ses recherches et de son expérience) compare l'organisme à une baignoire dont la robinetterie représenterait nos dents porteuses d'amalgames. En lieu et place des robinets, il y a nos dents. Le mercure s'en échappe peu à peu et se déverse très lentement, au rythme (c'est une image) d'une goutte par jour et par plombage (…) dans la baignoire. Certaines personnes sont très favorisées par leur patrimoine génétique: leur constitution est telle que leur baignoire n'est, par bonheur, pas munie d'un bouchon. (…) Ces individus chanceux se débarrassent spontanément du poison au fur et à mesure qu'il se déverse dans l'organisme, leur système d'élimination fonctionne naturellement et merveilleusement bien, les poisons s'évacuent par différents vecteurs (cheveux, ongles et autres émonctoires). Ceux-là ne s'intoxiqueront pas aux métaux lourds. 8 personnes sur 10 environ sont dans ce cas

Le démontage des amalgames est une intervention des plus dangereuses


Dans le cas d'une intoxication chronique au mercure des obturations dentaires, IL NE FAUT PAS COMMENCER PAR ENLEVER LES AMALGAMES. Le remède se révèle souvent pire que le mal. (…) Les conséquences n'apparaîtront souvent que dans les semaines qui suivent l'intervention. Mais les pistes sont brouillées: ni le patient, ni le médecin, et encore moins le dentiste ne feront le rapprochement (…)"

Extraits de «Vérités sur les maladies émergentes» de Françoise Cambayrac.

Maladies émergeantes - Comment s'en sortir? 
Maladies émergeantes - Comment s'en sortir? - Editeur: Mosaïque Santé.

Un livre de Françoise Cambayrac, en hommage au - et en mémoire du - Docteur Jean-Jacques Melet, qui l'a soignée et guérie, elle et toute sa famille.

Un livre courageux, qui, sans complaisance, dénonce les pollutions aux métaux lourds - en particulier celles dues auxamalgames dentaires et aux vaccinations, plus spécialement le mercure -, causes non encore universellement reconnues des "maladies émergentes", et en même temps un ouvrage pratique, qui indique les moyens sûrs et efficaces pour s'en débarrasser.

Un incontournable. Vous regarderez différemment le monde qui vous entoure, saurez éviter les pollutions en tous genres et surtout comment, efficacement mais sans danger, vous dépolluer des métaux lourds - mercure en tête - et autres poisons, dépollution indispensable au retour à la santé ou pour éviter de devenir, à votre tour, vous et vos proches, victime d'une "maladie émergeante".

Un véritable ouvrage de salut public!


Les Maladies Émergentes Démystifiées

Fibromyalgie, Alzheimer, autisme, spasmophilie, fatigue chronique, sclérose en plaques, allergies … Que savons-nous de ces maladies dites «émergentes», dont on affirme ne pas connaître les causes? On n'en sait que ce qu'on veut bien nous dire...

Françoise Cambayrac mène une vaste enquête et découvre qu'en France des études scientifiques internationales sont passées sous silence. et que l'on agit comme si elles n'existaient pas: On taxe les fibromyalgiques, les spasmophiles et les electr-sensibles, de "dépressifs", et l'on engage de grands plans de recherche pour - soi disant - comprendre la maladie d'Alzheimer. 

Cela ne sert à rien. De nombreuses études scientifiques INTERNATIONALES de haut niveau existent déjà et montrent ce qui se passe dans le cerveau d'un malade atteint d'Alzheimer. On en connaît les causes dans 80 % des cas, l'on sait prévenir, l'on sait stopper l'évolution, voire faire régresser les symptômes, lorsque la maladie est prise à ses débuts.

Après un minutieux travail de recherche parmi les publications médicales internationales pour réunir les preuves scientifiques de ce qu'il faut bien appeler un véritable scandale de santé publiqueFrançoise Cambayrac découvre l’ampleur de ladésinformation.

La maladie d'Alzheimer, mais aussi l'autisme, la fibromyalgie la spasmophilie, la fatigue chronique, la sclérose en plaques, l'herpès, les allergies etc .. ont bien une cause commune, qui déclenche leur apparition.

Des maladies graves, qui coûtent très cher à la collectivité, pourraient être évitées, car elles ne sont pas dues à la fatalité. On peut guérir définitivement de la fibromyalgie, de la spasmophilie, de la fatigue chronique, de l'électro-sensibilité. 

Vous trouverez, dans ses livres, des informations claires et précises pour comprendre, soigner, prévenir, guérir ces pathologies... et sortir enfin de l’ignorance!


Questions décisives

Question 1: Votre dentiste serait-il, oui, un empoisonneur?

Réponse: Plutôt, tout comme vous, une victime! Une victime de l'incroyable désinformation qui sévit encore au sujet des amalgames dentaires (un produit qui, en France, n'a jamais reçu d'autorisation de mise sur le marché et qui est déjà interdit dans de nombreux pays!).

Et, après avoir lu ce livre:

Question 2: Que ferez-vous, la prochaine fois que vous aurez une carie dentaire?

Question 3: Si vous en avez déjà, allez-vous, oui, ou non, conserver vos amalgames dentaires?

Réponse: Ici, après avoir pris connaissance de tous les tenants et aboutissants (et la question est complexe et mérite longue réflexion!), les réponses vous appartiennent, à vous seul(e).

Dans un ordre d'idées complémentaire:

Question 4: En cas de brisure de l'ampoule, vu la description "dantesque" (à ne pas lire la nuit!) qui en est faite, lorsque vous aurez lu cet ouvrage, utiliserez-vous encore des ampoules fluo-compactes dites "à économie d'énergie" (pourtant éco-labellisées, et tout, et tout!)?

Réponse: Ça dépend si vous aimez ou non vivre dangereusement...

Voici une histoire exemplaire. Celle d'une femme malade depuis neuf ans et n'arrivant pas à savoir pourquoi. Son chemin, en quête de salut, s'en vient à rencontrer celui du Docteur Jean-Jacques Melet, un médecin pionnier, qui, parmi les premiers, a compris, une bonne quinzaine d'années avant le "peloton", que l'important accroissement présentement observable desmaladies dites "émergentes" provient de la pollution en général et, due aux amalgames, de la pollution dentaire en particulier. Tout spécialement le mercure est d'une incroyable toxicité.

Se soumettant au rigoureux protocole de désintoxixation du Docteur MeletFrançois Cambayrac va rapidement guérir, et, avec elle, les autres membres de sa famille, jusque là, eux aussi, malades des amalgames dentaires et du mercure.

C'est que le métier de dentiste, sauf pour ceux qui n'utilisent pas de tels amalgames, n'est, aujourd'hui, pas forcément "un long fleuve tranquille"!

En effet, avec ses 59 ans seulement d'espérance de vie et ses 60 % de suicides en plus de la moyenne, la profession dentaire est une activité à haut risque!!!.

Ces deux incroyables chiffres viennent aussi du premier livre de Françoise Cambayrac "Vérités sur les maladies émergentes". Ce premier livre dénonce, en particulier mais pas seulement, le risque des amalgames dentaires au mercure. Danger, certes, pour le dentiste qui, constamment, les manipule et, aussi et surtout, pour ses patients qui, lentement, tout comme lui, s'intoxiquent...

Selon les capacités et l'héritage de l'organisme, en effet, la charge de métaux lourds se lègue de mère à enfant, l'intoxication lente et sournoise, tout particulièrement due aux amalgames dentaires - les fameux "plombages", qui contiennent, en fait, bien plus de mercure que de plomb! -, peut ou bien être évacuée par les voies naturelles et passer inaperçue, ou bien, au contraire, s'accumuler jusqu'à déclencher des problèmes de santé extrêmement douloureux et invalidants, qu'aucune drogue (autre substance chimique!) ne soulagera.

La proportion est environ, de deux tiers / un tiers. Pour deux tiers de personnes qui arrivent à éliminer, tant bien que mal, lapollution mercurienne il y a un tiers chez qui la pollution reste manifestement dans le corps jusqu'à finir par se traduire, avec le temps, par telle ou telle pathologie "émergente" déterminée...

Parce que les analyses systématiques que prescrit la médecine "conventionnelle" sont pas prévues pour détecter l'intoxication par les métaux lourds, cette médecine "officielle" ne comprend pas ce genre de malades, qui, dans un premier temps, pour elle, ne sont pas malades, notamment ceux atteint de la "maladie imaginaire": la fibromyalgie. Alors, la médecine "courante" ne cherche pas plus loin, elle oriente ces patients pas assez "patients" vers la psychiatrie, qui s'«en charge» en leur réinjectant, pour les "calmer", des doses supplémentaires de poisons corporels variés...

Or, il se trouve que des malades affligés par des maladies émergentes, soumis à une analyse appropriée, sont découverts massivement intoxiqués par les métaux lourds. Mieux que cela, ces malades intoxiqués aux métaux lourds, en quelques mois, guérissent très bien de leur maladie en se faisant désintoxiquer avec de puissants chélateurs. Ces chélateurs sont des produits spécifiques, naturels ou non, qui ont la propriété de se combiner aux métaux lourds pour former avec eux unproduit inerte qui va ensuite, naturellement et facilement, s'évacuer de l'organisme...

Les maladies dites émergentes sont massivement apparues dans les années quatre-vingt. Ce sont principalement: lafibromyalgie, l'autisme, les maladies auto-immunes, la sclérose, la sclérose en plaques, la fatigue chronique, laspasmophilie, la maladie d'Alzheimer..., et même quelques allergies et diabètes.

La principale cause de la charge en métaux lourds dans l'organisme, dont le mercure - le pire! - provient des amalgames dentaires, mais aussi des vaccins (le lien est bien connu - mais refusé de reconnaissance par les autorités sanitaires - entre vaccins et autisme et vaccins et sclérose en plaques), de la consommation de certains poissons, d'accidents domestiques du genrecasser une ampoule basse consommation (même la bellisée "Ecologique" ou "Développement Durable!) ou un thermomètre à mercure, ce qui a pour effet de libérer aussitôt une grande quantité de vapeur de mercure dans l'atmosphère ambiante...!

À propos de vaccins, justement, l'on apprend aussi que certains d'entre eux soi-disant sans mercure ont été testés par deux organismes indépendants qui ont trouvé du mercure dedans!

Il urgemment pressant de découvrir le livre fort documenté de Françoise Cambayrac. C'est une telle mine d'informations qu'il est impossible d'évoquer ici tout ce qu'il contient, mais cette rapide entrée en matière éclairera déjà suffisamment ceux qui ont besoin de l'être pour leur donner le désir, dans leur propre intérêt, d'aller y voir par eux-mêmes.

Disons encore - chose proprement incroyable! - que les amalgames dentaires, en France, n'ont jamais fait l'objet d'une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM)! Si l'on traitait tous les dentistes qui les utilise comme l'on a traité Mirko Beljanski, inventeur de produits naturels soignant efficacement le cancer (l'ex-président de la République,François Mitterrand, en a bénéficié au cours de ses deux septennats) mais qui fut, à cause de cela, de potron-minet, arrêté, menotté et conduit en prison, alors les cabinets de dentistes, pour la plupart, aujourd'hui, seraient vides de praticiens...!

Ajoutons - comme le souligne, avec insistance, Françoise Cambayrac - que faire déposer ses amalgames sans précautions draconiennes (comme c'est presque toujours le cas!) peut, tout au contraire de l'effet attendu, sérieusement aggraver les problèmes de santé des canditats à la dépollution. Tous les porteurs d'amalgames dentaires - et il sont légion! - devraient très attentivement lire ce livre...

Ils y découvriront aussi - et pas seulement eux - un moyen très concret de se dépolluer, certes sur une période de temps nettement plus longue qu'en utilisant des chélateurs chimiques mais d'une façon entièrement naturelle en ayant recours à - utilisés en synergie - d'efficaces produits naturels totalement dépourvus d'effets secondaires négatifs, comme le Régulat, la Spiruline> ou le Charbon Super-Activé.

Le Docteur Jean-Jacques Melet, a soigné un certain nombre de patients mais n'a pas réussi à faire reconnaître le bien-fondé de ses travaux et découvertes; en butte non seulement à l'incompréhension mais à l'hostilité croissante du corps médical et de ses pairs, finit par sombrer dans le désespoir, de sorte qu'il met fin à ses jours le 31 Août 2005.

Est-il mort pour rien? Non! Françoise Cambayrac, sa patiente reconnaissante, écrit:
"J'aimerais qu'il ne soit pas mort pour rien! Mon propos est de faire connaître à tous, médecins désinformés, parents abusés, dentistes en danger, thérapeutes de tous horizons, ce que le Docteur Melet, qui avait 15 ans d'avance sur les chercheurs de son temps, n'a pas pu, n'a pas su et n'a pas eu le temps de communiquer. Ou, plutôt, ce qu'on n'a pas voulu qu'il dise...."


Accueil     |     Présentation     |     Dossier     |      Forum     |     Contact
Copyright © Guerirautrement.info - 2012