Acupuncture-info : Acuverite

L'acupuncture a un effet sur des structures cérébrales spécifiques selon une étude publiée dans la revue Brain Research.

Lors d'un traitement d'acupuncture, une sensation appelée de qi est obtenue; elle est liée à une désactivation de régions du cerveau qui sont associées à la régulation de la douleur, ont montré les Drs Hugh MacPherson et Aziz Asghar de l'Université de York.

"Ces résultats fournissent une preuve scientifique objective que l'acupuncture a des effets spécifiques sur le cerveau qui, espérons, vont conduire à une meilleure compréhension du fonctionnement de l'acupuncture", dit MacPherson.

"Qu'une telle désactivation dans le cerveau constitue un mécanisme qui sous-tend ou contribue à l'effet thérapeutique de l'acupuncture est une possibilité qui doit être étudiée", dit Asghar.

L'été dernier, suite à des études menées à l'Université de York, le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) britannique a recommandé pour la première fois que l'acupuncture soit offerte comme option de traitement par le système de santé gouvernemental (National Health Service) pour la douleur au bas du dos.

Des essais cliniques en cours à l'Université de York vérifient l'efficacité et le rapport coût- efficacité de l'acupuncture pour le syndrome du colon irritable et pour la dépression. De récentes études américaines ont aussi montré que l'acupuncture peut être un traitement efficace pour les migraines et l'ostéoarthrite du genoux, rapportent les auteurs. Ils croient que leurs résultats pourront aider à ce que l'acupuncture soit plus largement acceptée comme option de traitement offerte par les services de santé gouvernementaux pour un certain nombres de conditions médicales.


Douleur

Recherche en psychologie

.

L'acupuncture chinoise affecterait la capacité du cerveau de réguler la douleur, selon une étude publiée dans le Journal of NeuroImage. Richard E. Harris de l'Université du Michigan et ses collègues ont mené cette étude avec 20 femmes ayant reçu un diagnostic de fibromyalgie depuis au moins un an et qui éprouvaient de la douleur au moins 50% du temps.

Des images de l'activité cérébrale, prises au début et après 8 semaines de traitement, montraient que l'acupuncture augmentait l'activité des récepteurs mu-opioïdes dans les régions du cerveau impliquées dans la régulation de la douleur: la région cingulaire, l'insula, le noyau caudé, le thalamus et l'amygdale. Une activité accrue de ces récepteurs était associée avec la réduction de la douleur.

 

Accueil     |     Présentation     |     Dossier     |      Forum     |     Contact
Copyright © Guerirautrement.info - 2012