suivez nous sur facebook


L’acupuncture : une arme qui guérit

L’acupuncture est une médecine énergétique dont la conception permet d’englober et d’analyser les différents symptômes. Aussi l’acupuncture propose une vision générale traitant l’homme comme une seule entité et non pas par tranches ou organes. L’acupuncture est une médecine qui traite avec le corps mais surtout avec l’esprit .

Lorsque la circulation interne d’énergie est perturbée, la santé s’en ressent. Telle est la conception orientale qui considère cet état comme un embouteillage énergétique. Mais pour éviter ces "bouchons", l’acupuncture se propose de traiter la cause de ce dysfonctionnement et pas seulement le symptôme.

http://ad.doctissimo.fr/5/www.doctissimo.fr/pages_sante/medecines-douces/exclu/1912005862/Middle/OasDefault/default/empty.gif/4b57644f726b36755a333841424f7049?criteo180=1&idarticle

L'acupuncture possède deux caractéristiques essentielles qui en font un traitement de choix du stress.

En premier lieu, c'est une médecine énergétique, dont la conception permet de mieux analyser le sens des différents symptômes du stress.

En second lieu, elle propose une vision nouvelle, globale de l’homme, qui n'est pas séparé en compartiments étanches - organe par organe - mais ne fait qu'un avec son esprit et son environnement.

Résultat : cette médecine venue de Chine permet, non seulement de remédier aux symptômes mais aussi de traiter la cause même du mal.

Le stress : un embouteillage d'énergie

Chez une personne en bonne santé, qui vit dans un environnement sain, l'énergie circule harmonieusement. Mais toute perturbation va provoquer un "embouteillage" énergétique ou une atteinte des organes qui se traduisent par des insomnies, de l'anxiété, de l'énervement… et du stress.

L’acupuncteur va donc rechercher, par un bilan très approfondi, le déséquilibre énergétique qui sous-tend le stress. Il faut trouver où ça bloque.

La consultation commence par un interrogatoire très pointilleux, qui analyse les caractéristiques Yin ou Yang des symptômes et l'état général du patient. Tout est passé en revue, le sommeil, l’état des cheveux et des ongles, les troubles digestifs, pulmonaires, cardiaques, la frilosité, les sueurs…

Suit un examen clinique avec une étude de la langue et des pouls. Il y en a 6 à chaque poignet.

Chercher la cause du mal-être

L’acupuncteur va aussi analyser tous les sentiments en jeu : angoisse, colère, peur, chagrin. En sachant que la médecine chinoise ne sépare pas le corps de l’esprit. Les organes y ont tout à la fois une fonction physique et une fonction psychique. Par exemple, le foie, qui défend le corps et se charge de l’imagination, se montre très sensible à la colère. La rate, elle, va être vulnérable aux soucis, le rein à la peur, le poumon à la tristesse...

Ce bilan permet de déchiffrer le sens du mal-être et de choisir les points.

La séance d’acupuncture

Les points d’acupuncture sont situés le long des lignes de force qui parcourent le corps : les méridiens. Ils tonifient l'énergie, dispersent les blocages, renforcent un organe… et rééquilibrent le Yin et le Yang.

Les aiguilles, toujours stériles, sont gardées en moyenne 20 minutes à chaque séance. Attention, après la consultation, une réaction de fatigue, heureusement éphémère, peut survenir. C'est normal. Cela montre que l'énergie a été mobilisée. La guérison approche.

Accueil     |     Présentation     |     Dossier     |      Formations     |     Contact
Copyright © Guerirautrement.info - 2012 - Mise à jour par CsWebDz